Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Compte-rendu du Conseil communal du 25 janvier
Actions sur le document

Compte-rendu du Conseil communal du 25 janvier

Avertissement : ce compte-rendu a été rédigé par la chargée de communication de la Ville, fonctionnaire communale, qui a assisté à la séance. Il ne prétend pas à l’exhaustivité, ni à la parfaite exactitude quant aux propos tenus, dont il s’attache cependant à respecter l’esprit. Il ne constitue pas un compte-rendu analytique de la séance.

Le Conseil communal du 25 janvier 2021 a débuté par le vote à l’unanimité d’une motion urgente visant à soutenir les travailleurs de TNT/Fedex et leur famille suite à l’annonce de la direction de procéder à 671 licenciements et à 861 modifications de contrats. Ces annonces de licenciements à l'aéroport s'ajoutent aux licenciements, effectués, dans un passé encore récent, dans divers secteurs. En cette période de crise, il est important que chaque emploi qui existe soit conservé. Le Conseil communal de Herstal s'indigne de cette décision alors que la société engrange des bénéfices importants, il soutient les travailleurs et leurs familles dans leur combat pour l'emploi et demande à la direction de Fedex /TNT de revenir sur sa décision. Le conseil communal de Herstal encourage les pouvoirs politiques, à tous les niveaux, avec les organisations syndicales, à lutter contre l’intention affichée de licencier et à faire pression sur la direction de cette société pour qu’elle revienne sur cette annonce en démontrant les avantages liés à l’activité au départ de Liège et à l’ensemble des efforts publics consentis, passés, présents et futurs.

Le conseiller communal PS-H Arnaud Thonard a interpellé l’échevine en charge de la Santé Bojana Visic concernant la campagne de vaccination contre la Covid-19, elle y a répondu comme suite : « Depuis le 5 janvier, les personnels des hôpitaux et des maisons de repos, ainsi que les résidents de ces dernières, sont vaccinés prioritairement. Ensuite, l’ensemble du personnel et des résidents des autres structures collectives de soin seront vaccinés. Suivront l’ensemble des professionnels d’aide et de soin de 1ère ligne (médecins généralistes, infirmier.es, pharmacien.nes, aides-soignant.es et familiales, kinés, dentistes, etc.).

Cette première grande phase devrait durer jusqu’au mois de mars.A partir de là, la priorité sera donnée aux personnes de 65 et plus, les plus de 45 ans (jusque 65 ans) qui souffrent de maladies chroniques ou à risque au niveau santé, ainsi que certaines fonctions « essentielles » socialement ou économiquement. Cette seconde grande phase concernera 1 million de personnes. Ensuite, nous aurons une troisième phase qui concernera le reste de la population wallonne (1,5 million d’habitants).

Pour les deux dernières phases, plus de 50 sites de vaccination seront déployés en Wallonie, dont : 9 centres majeurs, 29 centres de proximité́, des bus pour desservir les endroits plus reculés. Il y aura au moins 9 centres en province de Liège: deux centres majeurs à Bierset et Verviers qui disposeront de minimum 5 lignes de vaccination, et plusieurs centres de proximité, avec une à deux lignes de vaccination. Herstal a été sollicitée pour accueillir un centre de proximité et a proposé le hall omnisport Emile Muraille à la Préalle. En effet, sa taille, ses parkings, son accessibilité en voiture et en bus, et sa position centrale sont idéales pour accueillir la population en toute sécurité ».

Le Conseil a continué avec une prise d’acte de la démission de l’échevin André Namotte : « après 14 années de mandats d’échevin, j’ai décidé de m’engager pleinement dans la vie culturelle et associative à Herstal, tout en restant conseiller communal ». L’échevin continue sa mission jusqu’à la fin du mois de février.

Le Conseil a ensuite approuvé le budget 2021 du CPAS. Il a été approuvé avec 15 voix pour (PS-H), 5 contre (PTB) ainsi que 5 abstention (Vert Herstal, MR et PP).

Ensuite, Bernadette Vandenbergh, conseillère MR, a posé une question orale concernant l’éclairage manquant au Hall omnisports Michel Daerden. Monsieur Namotte a répondu : « Les éclairages à placer sur le parking du hall omnisport faisaient partie intégrante du marché de l’entrepreneur chargé de l’aménagement du parking du hall omnisport. Des éclairages sur poteaux et d’autres sur le bâtiment du hall omnisport ont donc été placés fin novembre 2020 par un sous-traitant de la société AB TECH chargée du marché global de l’aménagement du parking. Ces éclairages devaient faire l’objet d’une réception par RESA avant raccordement au réseau d’éclairage public. RESA a rendu un rapport négatif en date du 6 janvier 2021 suite à des manquements et l’installation n’a donc pas pu être réceptionnée. AB TECH est donc chargé de faire le nécessaire auprès de son sous-traitant afin que les remarques de RESA soient levées dès que possible. La ville de Herstal, via son bureau d’études, va mettre tout en œuvre pour que cet éclairage puisse fonctionner dans les meilleurs délais ».

Le Conseil a ensuite voté à l’unanimité le règlement communal relatif à l’octroi d’une allocation de soutien au maintien des activités commerciales en raison de la crise sanitaire liée à l’épidémie de coronavirus Covid-19. Le règlement été voté à l’unanimité même si le conseiller communal Vert Herstal Yunus Sahinbay a tout de même pointé « les montants très bas proposés par rapport à la situation que vivent les commerçants durant la pandémie et en comparaison à d’autres villes qui proposent des aides plus élevées ». Le conseiller Arnaud Thonard a, quant à lui, rappelé que « ces aides s’ajoutent à d’autres aides régionales, sans oublier les aides communales effectuées en 2020 ». La conseillère PTB Nadia Moscufo soutient également cette aide et demande quand même « une analyse au cas par cas pour les commerçants qui ne correspondraient pas aux critères d’octroi car s’ils ne sont pas en règle avec le paiement des taxes communales c’est à cause de la situation financière difficile causée par la crise ». Adrien Croisier, conseiller MR, se réjouit de voter ce genre d’aide, « ça vaut la peine d’octroyer un plus gros montant pour les commerçants qui représentent le poumon économique de notre ville que pour un rond-point ». Vanessa Cibour (PP) soutient également : « quand bien même ces aides ne sont pas suffisantes, elles sont une reconnaissance du rôle importants des commerçants dans notre ville ».

Ensuite, Nadia Moscufo a posé une question orale relative aux aides que la Ville peut apporter aux citoyens qui ne maitrisent pas les nouvelles technologies numériques, surtout en cette période de pandémie où les permanences sont limitées et où le numérique a pris plus d’importance. L’échevin André Namotte a répondu : « D’une part, les Espaces publics numériques existent depuis de nombreuses années au sein des bibliothèques communales René Henoumont, Vottem, Les Monts et Milmort. Ils sont accessibles du lundi au samedi, équipés de matériel informatique récent, connectés et encadrés par un animateur spécialement formé au NTIC (Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication). Différents ateliers thématiques sont proposés en lien avec les desiderata des utilisateurs ainsi qu’une aide ou des formations personnalisées si besoin. D’autre part, les bibliothèques communales mettent à disposition du public des ordinateurs accessibles pendant les horaires d’ouverture. Une assistance est également proposée par les bibliothécaires en fonction des besoins des utilisateurs. Par ailleurs, depuis le début de la pandémie de Covid-19, la demande d’accès aux outils informatiques s’est intensifiée (les étudiants notamment avec l’hybridation de l’enseignement). Ce besoin a rapidement été identifié par nos services et des solutions ont été dégagées afin d’y répondre tout en respectant les normes sanitaires imposées par le Gouvernement fédéral. A l’heure actuelle, les ordinateurs des bibliothèques et des EPN sont accessibles sur inscription (afin de respecter les obligations sanitaires en vigueur) et un encadrement personnalisé est apporté aux bénéficiaires.

Dès ce 26 janvier 2021, les horaires des EPN seront considérablement élargis afin de permettre leur accès, à la fois pour les ateliers thématiques dispensés par l’animateur EPN, et pour le public dans les différentes bibliothèques durant leurs heures d’ouverture avec un encadrement par les bibliothécaires. L’élargissement de ces horaires et de la disponibilité des bibliothécaires permettra ainsi de répondre au mieux, dans la durée, aux demandes des citoyens en moyens numériques ».

Ensuite, le règlement communal relatif à l’octroi d’une subvention de soutien aux clubs sportifs herstaliens en raison de la crise sanitaire a également été voté à l’unanimité.