Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / La Plateforme du Vivre ensemble de Herstal aide les seniors
Actions sur le document

La Plateforme du Vivre ensemble de Herstal aide les seniors

La Plateforme du Vivre ensemble de Herstal et le Plan de cohésion sociale s’associent pour venir en aide aux populations les plus fragilisées en leur proposant de faire les courses pour eux mais aussi en mettant en place une ligne d’écoute afin de maintenir le lien social pendant le confinement.

En mars dernier, lors du premier confinement, la Plateforme du Vivre ensemble de Herstal avait proposé un service d’aide pour les courses, notamment à destination des personnes âgées et des personnes à risques. Pendant plus de trois mois, la plateforme avait pu aider quotidiennement une dizaine de personnes en difficulté et apporter une assistance téléphonique directe à plusieurs dizaines d’habitants. Plus de 40 trajets avaient été effectués pendant le confinement pour effectuer des courses alimentaires ou de médicaments.

Lors de ce second confinement, la Plateforme du Vivre ensemble confie la gestion de cette activité de solidarité au Plan de cohésion sociale (PCS) qui mettra à disposition des personnes âgées et à risque un numéro fixe gratuit : 0800 121 51. Tout comme au premier confinement, il sera donc possible de fournir une aide pour faire des courses alimentaires ou de médicaments via ce numéro. Un agent répondra aux appels du lundi au jeudi de 9h à 16h afin de réceptionner la demande et de rentrer ensuite en contact avec un éducateur ou un des bénévoles de la plateforme. Le montant maximum des courses ne devra pas dépasser les 100 euros. La personne demandeuse devra payer en liquider le bénévole avant les courses contre un reçu signé et le dépôt des courses se fera sur le pas de la porte dans le respect des règles de sécurité.

Pour les personnes isolées, il est également possible d’appeler ce même numéro pour bénéficier d’une écoute ou de conseils. Nos agents pourront les réorienter en fonction de leur demande.

Ces mesures nous paraissent essentielles en période de confinement afin que les personnes fragilisées puissent bénéficier d’un contact, disposer de nourriture et de médicaments, et ne pas subir une coupure sociale trop brutale.