Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Loisirs / Patrimoine / Naturel / Arbres remarquables
Actions sur le document

Arbres remarquables

Découvrez nos arbres remarquables

L’histoire de l’homme a toujours été intimement liée à celle des arbres. En plus de leur beauté paysagère, ils assurent notre survie en produisant de l’oxygène. Et l’arbre est de toute éternité, un symbole de force et de durabilité. Mais c’est un symbole fragile. Pollution, extension de l’habitat, élagages sauvages : notre patrimoine arboré souffre.

C’est pourquoi leur protection, à Herstal comme ailleurs, est particulièrement importante.

D’abord, l’abattage d’un arbre n’est pas un acte anodin. Il nécessite, si la circonférence à un mètre du sol est d’au moins 40cm, l’obtention d’une autorisation auprès de la Ville. Et il ne se justifie que si l’arbre est malade ou constitue un danger.

D’autre part, la Wallonie a dressé un répertoire des "arbres remarquables", par leur taille, leur valeur historique ou patrimoniale. Ces arbres (alignements d’arbres ou haies) sont protégés : leur élagage ou abattage requiert un permis d’urbanisme.

A Herstal, 55 sites avec un ou plusieurs arbres ou haies remarquables ont été répertoriés par la région wallonne depuis 2003. Un nouveau site avec de très impressionnants châtaigniers multi-centenaires a été ajouté à la liste en 2008, à la demande de la ville.

L’arbre, le plus attachant est sans doute le Murier noir, situé à côté du parking de la piscine. Selon la légende, il aurait été planté par un habitant de la rue Large Voie qui aurait ramené des graines de muriers de sa campagne en Espagne comme soldat de Napoléon. On peut pointer aussi l’Arbre de la délivrance, un très beau hêtre pourpre qui embellit la place Licour, un bel If tourmenté caché non loin des ruines de la Chapelle du Bouxhtay ou le beau marronnier de la rue Charlemagne. Le cimetière de Rhees, rue de Milmort, en héberge de nombreux : une majestueuse allée de platanes et une quarantaine de marronniers d’Inde blancs et rouges dont la floraison est époustouflante.

0800 13 546

 

Le Mûrier : 

Il se situe à l’arrière du bâtiment rue Large Voie 80 à Herstal. Aucun renseignement précis n’a pu être trouvé quant à la plantation de cet arbre. Toutefois une tradition orale encore vivante dans le quartier relate qu’il aurait été planté par un habitant de la rue Large Voie qui, enrôlé comme soldat dans l’armée de Napoléon Ier, serait parti en campagne en Espagne vers 1808 et en aurait ramené des graines de mûriers. Plusieurs spécimens auraient ainsi pris racine dans son jardin mais seul l’exemplaire actuel aurait survécu. 

L'alignement des Marronniers :

Il se situe au cimetière de Rhées. Le cimetière de Rhées fut ouvert aux inhumations à partir du 1er janvier 1899. Des délibérations du Collège échevinal signalent, en date du 5 novembre et 17 décembre 1901 et 11 février 1902, l’achat d’arbres pour la plantation d’arbres au cimetière de Rhées. Il y est question de l’achat de différentes essences mais sans précision particulière. 

Le Hêtre de la délivrance :

Place Licourt à Herstal. C’est le 22 novembre 1919 qu’eut lieu la cérémonie de plantation du hêtre, en présence de la musique du 14e de ligne, des autorités communales et des enfants des écoles communales, commémorant la rentrée à Bruxelles d’Albert 1er et ses troupes, d’après André Collart-Sacré, La libre seigneurie de Herstal, Liège, 1937, Tome2. 

Le beau Marronnier :

Cet arbre se trouve rue Charlemagne à Herstal. L'origine de ce magnifique châtaignier, baptisé erronément par la population : Le beau Marronnier est incertaine. Plusieurs anecdotes existent à son sujet :

  • Sous le régime français, les armées républicaines occupèrent la ferme Charlemagne en 1794. Plusieurs personnes furent accusées d’avoir volé du ravitaillement destiné aux troupes. Les coupables furent châtiés et l’arbre commémorait l’emplacement de leur exécution.
  • Vers 1800, l’autorité communale a décidé de créer un coin de verdure entre les nombreuses exploitations charbonnières.
  • Un grand abreuvoir pour vaches, peint en noir, "li bac’neur", se trouvait au-dessus de l’actuelle rue Henri Nottet. Ordre oral a été donné d’y planter un châtaignier. Le responsable aurait confondu "Li bac’neur" et "li bacqueneur", labacnure du nom du charbonnage, raison qui justifierait sa présence à sa place actuelle. C’est aussi une erreur !
  • Le patron de l’estaminet, situé en face du charbonnage, craignant la concurrence, demanda à des amis du Conseil communal de faire en sorte qu’aucun autre débit de boisson ne soit construit aux alentours. On y aménagea donc un bosquet. Mais les femmes des mineurs coupèrent ou firent mourir les arbres pour continuer à surveiller leur mari. Le marronnier aurait résisté à la furie féminine.
Mais la vraie raison de sa présence est tout autre, à l’endroit où se trouvait le charbonnage, il n’y avait qu’un tout petit puits à ciel ouvert, mal étayé. Régulièrement, des éboulements s'y produisaient.En 1774, au bure dit "De pî dè bwè", un éboulement provoqua la mort de 11 personnes. Suite à cet accident, le puits fut fermé. Par respect pour les mineurs disparus, on planta un châtaignier fin 1774 ou début 1775. Source : Raymond Smeers, Le beau marronnier et la catastrophe minière de 1774, bulletin du Musée herstalien, n° 48, septembre 1989.
 

Procédures pour inscrire un nouvel arbre remarquable au  Petit Patrimoine Populaire Wallon.

  • Vous avez connaissance de la présence d’un arbre ou d’un arbuste qui présente un ou plusieurs des critères énumérés ci-dessus ?
  • Vous avez envie de participer à sa reconnaissance ?
  • Vous avez, au préalable, vérifié qu’il n’était pas repris dans la liste des arbres remarquable ?
Il vous est loisible d’introduire une demande via le formulaire suivant :
Document à télécharger sur les sites :

http://mrw.wallonie.be/DGATLP/DGATLP/Pages/Patrimoine/Pages/Actualites/PPPW.asp

http://environnement.wallonie.be/dnf/arbres_remarquables/

brochure "Protégeons nos arbres"

Ou via un courrier adressé :
  • Direction Générale Opérationnelle de l'Agriculture, des Ressources Naturelles et de l'Environnement, D.G.A.R.N.E. - Département de la Nature et des Forêts, D.N.F.
  • Direction Ressources forestières - Cellule Arbres remarquables, avenue Prince de Liège 15 - 5100 Jambes - Tél. : 081 33 58 43.